Buzz
Top 10 des pubs sexistes

Top 10 des pubs sexistes

Comme chaque année, nous célébrons le 8 mars la « journée internationale de la femme ». Les années passent et pourtant les stéréotypes ont la vie dure, notamment à cause des représentations sexistes qui forment notre inconscient depuis Platon et Aristote, qui considéraient déjà la femme comme « inférieure par nature ».

Du coup, le raccourci est toujours aussi simple à prendre pour les publicitaires en manque d’inspiration, qui continuent de manière plus ou moins subtile à réduire la femme au rang d’objet commercial. Nous avons donc décider d’établir un florilège des publicités les plus sexistes dénichées ça et là, pour vous mesdames.

1. Marque de ketchup

Vantant la facilité d’ouverture d’une bouteille ketchup et accompagnée de ce slogan évocateur : « You mean a woman can open it ? », signifiant littéralement « Vous voulez dire qu’une femme peut l’ouvrir ? » mais qui pourrait davantage se traduire par « Vous voulez dire que même une femme peut l’ouvrir ? » est certes d’une autre époque mais quel cliché sexiste ! Cette femme maquillée et apprêtée dont l’expression du visage nous fait penser qu’elle est aussi loquace que Nabila des « Anges de la télé-réalité » présuppose donc que jusqu’au lancement de ce produit, la femme était totalement dépendante de l’homme et qu’elle n’avait pas assez de force pour ouvrir seule ce satané tube de ketchup.

2. Kenwood

La marque d’électroménager Kenwood a aussi fait un temps dans le lieu commun avec cette publicité pour son robot « Chef » et cette allusion non dissimulée que « La cuisine, c’est ce pourquoi sont faites les femmes. »

3. American Apparel

L’annonce de l’ouverture d’une boutique à Amsterdam par American Apparel est ambiguë, du coup la marque d’habillement créée par Dov Charney plonge dans le graveleux ce qui n’était certainement pas son objectif initial.

4. Film « Les Infidèles »

Ces affiches pour la promotion du film « Les Infidèles » avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche ont rapidement été censurées à la suite de nombreuses plaintes d’associations féministes. Il faut dire qu’ici, le sexisme atteint son paroxysme !

5. Aston Martin

Vraisemblablement inspiré par BMW, la marque automobile britannique Aston Martin aurait pu faire preuve d’un peu plus de subtilité pour promouvoir son service de véhicules d’occasion. « Vous savez que vous n’êtes pas le premier, mais cela est-il important ? »

6. Axe

S’adressant exclusivement à une cible masculine, Axe est pour sa part coutumier du fait et l’on peut même penser que cela fait partie de la stratégie marketing de la marque. Dans la plupart des publicités la femme est attirée par l’homme uniquement parce qu’il sent bon et est donc représentée comme un être humain dont le seul sens serait l’odorat.

7. Stade Rennais

Visiblement à court d’idées pour remplir le Stade de la Route de Lorient pour son match de Ligue 1 face à Saint-Étienne, le club de football de Rennes a eu l’idée de proposer un tarif promotionnel (5€) lors de cette journée de la femme, partant certainement du principe que les femmes n’aiment pas particulièrement le football. Pas sûr que cette initiative rencontre un succès populaire auprès de la gente féminine, surtout avec cette approche réductrice !

8. Ville de Belgrade

La beauté de la capitale serbe se réduirait-elle simplement aux belles paires de fesses que vous croiserez au détour d’un coin de rue ?

9. Live Poker Magazine

« Devenez le roi du bluff », c’est la promesse de Live Poker Magazine qui estime vraisemblablement que l’art de la tromperie reste l’apanage de l’homme.

10. LG

Pour donner le sourire à ces dames et terminer sur une note positive, on se quitte avec cette publicité qui a beau se moquer des hommes mais qui reste malgré tout totalement sexiste. « Un petit pas pour l’homme, un bond pour sa femme » indique en effet explicitement laver le linge reste une activité dans laquelle la femme excelle.

Share this Story

Related Posts

2 Comments

  1. Ribameblx

    mar 21, 2013 at 16 h 13 min

    Pas mal ce classement ! Par contre la pub pour American Apparel est abusée, limite sale…

    Reply

  2. anna

    mar 6, 2014 at 15 h 10 min

    Je trouve que certaines conclusions sont un peu tirés par les cheveux comme « la femme est attirée par l’homme uniquement parce qu’il sent bon et est donc représentée comme un être humain dont le seul sens serait l’odorat. » je pense qu’il faut pas aller aussi loin… Sinon un bon article

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>